Nos actualités

Le retour du printemps pour les abeilles

 

Comment s'organise les abeilles et les apiculteurs lorsque le printemps est de retour ? Comment se porte la ruche et comment prendre soin des abeilles ? Jérôme, notre apiculteur, nous répond.

 

 

" Dans l'ensemble elles vont très bien, le traitement bio à base d'acide oxalique contre le varroa a bien fonctionné et nous avons très peu de pertes.

Les reines ont recommencé à pondre depuis 40 jours, les colonies se développent bien et l'activité reprend bien ".

 

 

" Après avoir nettoyé notre matériel cet hiver et laissé nos abeilles hiberner, en ce moment on réouvre les ruches une par une pour voir comment elles vont et vérifier l'état sanitaire. On va aussi regarder dans les alvéoles si la reine pond bien en cercle et si l'oeuf est bien placé car une colonie bien organisée est une colonie qui va survivre. 

On commence également à transvaser nos ruchettes de 6 cadres dans des ruches de 10 cadres et nous avons environ 250-300 ruchettes à transférer. On fait ça pour compenser les pertes chaque année, on créer des essaims que l'on laisse évoluer en ruchette.

La pollinisation commence aussi et nous avons commencé mi-mars à mettre des ruches dans des vergers, par exemple récemment les vergers de pommes et de poires bio des Côteaux Nantais à Remouillé.

Ce qui change en ce début de saison pour nous par rapport aux saisons précédentes, c'est le renfort des mesures sanitaires pour nous, apiculteurs : nous travaillons seuls, chacun dans son rucher, avec son véhicule et son matériel ".

 

" La population dans les ruches augmente, de 15 000 cet hiver, on passe de 40 000 actuellement et jusqu'à 60 000 mi-avril.

La reine pond environ 1000 oeufs par jour et dans 15 jours/3 semaines elle pondra entre 1500 et 2000 oeufs par jour jusqu'à fin juin.

Le pollen et les premiers nectars arrivent grâce aux pissenlits, prunelliers et saules qui ont fleuris grâce au soleil qui est revenu cette semaine. Les abeilles commencent déjà à produire du miel ". 

 

" La saison s'annonce bien car elle n'a pas démarré trop tôt contrairement à l'année dernière. L'humidité de cet hiver et la douceur qui revient progressivement sont favorables pour les abeilles et la biodiversité dont elles ont besoin. 

D'ici 15 jours, les abeilles n'auront plus de place pour stocker leur miel et on pourra mettre les réhausses. La récolte devrait pouvoir commencer fin avril / début mai, le temps que le miel mûrisse et sachant qu'on laisse bien le temps aux abeilles de remplir leurs réserves à elles en priorité, réserves auxquelles nous ne toucherons jamais pour la récolte ".